Le jeudi 16 mars à 14h, je suis retournée au petit jardin urbain à Rennes, pour une courte observation de fin d’hiver.
Le beau temps était au rendez-vous, un grand soleil inondait une bonne partie du jardin, ce qui m’a permis de voir le potentiel de luminosité du lieu.
Le jardin est à l’ombre le matin, le soleil étant caché par les murs et les bâtiments qui l’entourent, mais l’après-midi on baigne dans la lumière.


J’en ai également profité pour regarder l’état du sol. Au niveau du terre plein central, la terre est d’assez bonne qualité, une belle couleur. Du côté du massif avec les arbres et arbustes, la terre est aussi de bonne qualité, mais dans le fond il y a une chape de béton, venant d’un ancien garage. Il faudra ramener de la terre végétale ou créer une lasagne et cultiver des plantes à racinaires peu profonds.
Le massif de gauche possède également une bonne terre, avec une bonne profondeur.
Et le massif du fond, collé à la maison, a aussi une terre de bonne qualité.

Concernant les plantes spontanées, on trouve du Lamier pourpre, des Violettes, des Jonquilles, du Pissenlit, des Renoncules, du Chèvrefeuille, du Lierre.
De la Mélisse s’est ressemée dans pratiquement tout le jardin.

La prochaine observation aura lieu au début de l’été.
Voici les photos prises cette journée :