Le dimanche 30 juillet à 14h30,  j’ai effectué la dernière observation saisonnière pour le projet de Montreuil sur Ille. Le temps était semi-nuageux, pas de pluie pendant l’observation (averses en fin de journée) et un vent faible venant du Sud – Ouest.
La luminosité dans le bois est un peu sombre à cette heure, à cause du temps et du fait que les arbres ont à présent toutes leurs feuilles.


Pour le parcours de cueillette, il faudra créer quelques éclaircies près du déversoir.
Tout le parcours traverse le bois, suit un chemin déjà créé par le piétinement des propriétaires et débouche sur le canal.
Le niveau des mares et déversoirs est très faible, c’est un peu normal en cette saison et vu la faible pluviométrie de ces derniers mois.

J’en ai profité pour trouver l’endroit idéal pour la culture de champignons sur bûches et sélectionner les spots où créer les clairières comestibles.
Deux endroits ont été retenus, car bénéficiant d’ouvertures naturelles dans la canopée. Il y aura tout de même du travail d’élagage et du petit abattage à faire.
Certains branchages serviront à créer une clôture autour des clairières comestibles, pour les protéger de la fauve sauvage et délimiter l’espace.

Beaucoup de champignons sont apparus dans le bois, notamment en bordure de la plus grande mare : Bolet amer, Clitocybe inversé, Russule émétique, Russule rose, Satyre Puant, Scléroderme commun, Meunier…
Concernant la végétation, rien de nouveau, à part les Salicaires en fleurs et ronces et orties qui ont pris de la hauteur.

Les propriétaires ont une nouvelle envie, avoir un poulailler.
J’ai donc regardé l’endroit idéal pour l’installer et nous avons convenu qu’un poulailler sur pilotis était le système le plus adapté.
L’observation s’est terminée par la prise de mesures pour le futur potager de vivaces.

J’entre donc dans la phase de conception, planification.
Un premier chantier-école, pour la mise en place, sera organisé à l’automne 2018.

Voici les photos de cette dernière observations :