Design d’un projet de potager familial, dans le but d’atteindre une autonomie alimentaire, inspiré dans sa forme des jardins Mandala.

La partie réservée au potager mesure à peu près 400 m2, la dominance végétale est de la pelouse, très peu de plantes pionnères,  il y a  un vieux cerisier, un vieux pommier, quelques bouleaux et une haie mixte. Le futur potager est en hauteur, il fini en pente donnant sur l’entrée carrossée du lieu-dit.
Le sol est limo-argileux, basique, avec une microbiologie peu riche. L’espace n’a pas été cultivé depuis un long moment.

plan-petit-paliere

Le couple a un jeune enfant, et ils sont famille d’accueil pour animaux et possèdent actuellement des poules et un âne.
Le poulailler ne jouxte pas le potager, donc il y a eu une réflexion sur comment créer une interaction entre les poules et le potager.
L’âne pâture sur une autre parcelle.

Le design inclus la mise en oeuvre d’aménagements et de gestion pour la hausse de la biodiversité. Ainsi qu’un plan de rotation de cultures des plantes annuelles et vivaces, sur 5 ans et guildes, avec calendrier des récoltes.

L’endroit possède plusieurs dépendances.
Le budget est limité, il faudra favoriser les trocs de plants/graines, réseaux d’entraides, récupération.
Pour les travaux d’aménagements, nous organiserons des chantiers participatifs et des ateliers, ouverts à tous et toutes (informations en bas de page).

 

Plan Design Petit Palière.jpgPlan fruitier Petit Palière.jpg

Végétalisation de la pente avec des petits fruitiers en espaliers, à l’aide de piquets de bois et de fil de fer.
Ajout de plantes compagnes et couvre-sols.

Petits fruitiers :
Framboisiers
Mûriers
Groseillers à grappes
Groseillers maquereaux
Cassisiers
Physalis
Airelles

Plantes compagnes et couvre-sols :
Myosotis
Fraisiers
Menthe
Capucines naines
Oeillets d’inde
Marjolaine
Trèfles blanc
Hysope officinale
Origan

Interaction des poules avec le potager : Le Tracto’ Poules :

tracto-poules

Système de poulailler mobile, sur roues, avec basse cour grillagée et démontable.

tracto-poule-1

Transportable dans les endroits qui nous intéressent du potager.
Pour que les poules désherbent en grattant, fertilisent le sol et régulent la population de gastéropodes.

tracto-poule-3

Système de trappes extérieures pour récupérer les oeufs des pondoirs. Et manches pour aider aux déplacements du tracto’ poules

tracto-poule-5

La basse cour est complètement grillagée. Le toit possède une fenêtre
pour l’éclairage.

tracto-poule-6

Le toit est démontable, pour faciliter le nettoyage.
L’intérieur possède un pondoir double, un perchoir et une trappe donnant sur la basse cour.

tracto-poule-7

On y trouve également un point d’eau et un point alimentation.
Ce système permet de pouvoir laisser quelques poules, plusieurs jours en autonomie, dans un endroit choisi du potager et pouvoir varier les spots.

Champignonnière extérieur :

Le jardin possède un bosquet naturel d’arbustes entremêlés les uns les autres.
Cela me semble idéal pour y cultiver des champignons (Pleurotes, Shitakés) en extérieur.
En effet, les champignons pourront profiter de l’ombre des arbustes, mais seront arrosés naturellement par la pluie.
Les champignons seront également à l’abri du vent et profiteront du soleil de fin de journée (l’ouverture du bosquet étant côté ouest).
Le mode de culture n’est pas encore défini, ce sera soit sur bûche ou sur paille.

Champignonnière Petit Palière.jpg

kahan1-shii-web1

7raoultaboul-2-20160228-131138

Zone de compostage à froid, à 3 bacs :

Compostage à 3 bacs.jpg

Point de compostage avec système de 3 bacs, en palettes.
Un bac d’apport à une des extrémités, pour y déposer les matières organiques fraîches
et carbonées (C/N 20/30).
Un premier bac de maturation où on vient verser le bac d’apport, une fois celui ci plein.
Et deuxième bac de maturation où on vient verser le compost quasi terminé, avant l’épandage.
On rempli le bac d’apport par couches : Une couche de matière verte, une couche de matière brune…
Les bacs sont ouverts, pour profiter des pluies et être bien aérés, ce qui évite les risques de compost en anéorobie.

La zone de compostage sera entourée d’un claustras en palettes autour des bacs à compost, sur lesquels faire courir une ou deux plantes grimpantes comestibles, pour servir d’ombrières à la zone de compostage.
Plantes grimpantes : Passiflore, Chèvrefeuille, Kiwi ou Kiwaï.

La mare naturelle et son muret :

Création d’une petite mare naturelle, à plusieurs étages pour héberger plus de biodiversité.
On peut y mettre quelques plantes aquatiques, pour oxygéner l’eau.
La remplir avec de l’eau de pluie et attendre que la biodiversité s’installe.
Ne pas y mettre de poissons, ces derniers empêcheraient le développement naturel de la mare.
Faire une bordure en pierres, pour maintenir les berges de la mare, planter de la végétation autour et laisser vivre.

Rajouter un muret de pierres sèches, de 3 ou 4 étages, pour héberger de la faune.
Des abris à batraciens seront également les bienvenus.

mare-petit-paliere

La zone 5 :

La zone 5, c’est un espace qu’on laisse à la nature. Où elle peut reprendre ses droits.
A l’échelle de ce jardin, c’est laisser l’herbe pousser et les plantes pionnières s’installer.
Cela attirera une faune variée, qui aidera ponctuellement  la régulation des parasites, à la pollinisation…

a-free-gazon-670x502

Niches et nichoirs en matériaux naturels :

Pour augmenter la biodiversité du lieu et créer un écosystème complet, l’ajout d’abris à faunes, nichoirs à oiseaux, hôtels à insectes, tas de branches et tas de pierres, sont plus que vivement conseillés.

Niche et nichoirs Petit Palière.jpg

La haie de Benjes :

La haie de Benjes, est une haie faite de branchages.
Elle sert d’hôtel aux oiseaux, insectes et à la petite faune.
Progressivement (en plusieurs années), les oiseaux et la petite faune, grâce à leurs déjections, végétalisent la haie.

On peut rajouter un ou deux murets accolés, pour favoriser la venue de faune plus variée, telle que les lézards et petits insectes.

IMGP4545

Listes de buissons gourmands :

Framboisier
Mûrier sans épines
Cassisier
Groseiller à maquereaux
Groseiller à grappes
Physalis
Acerola
Arbousier
Goji

Listes de plantes aromatiques :

Thym
Ciboulette
Cive
Origan
Coriandre
Menthe
Estragon
Sariette
Basilic
Persil
Romarin
Oseille
Cerfeuil
Citronnelle

Listes de plantes phytothérapiques :

Melisse
Menthe poivrée
Camomille
Sauge
Valériane
Angélique
Millepertuis
Absinthe
Armoise
Mauve
Hysope
Verveine
Bardane
Santoline
Saponaire
Belladone
Eupatoire
Salicaire
Bourrache
Achillée
Mandragore
Bétoine
Arnica

En savoir plus sur le lieu : La Ferme du Petit Palière

Chantiers participatifs et ateliers :

Plusieurs chantiers participatifs et ateliers sont organisés sur le lieu en 2017.

Encadrés par Permabiose.

25 et 26 février 2017 : Mise en place du design.

6 et 7 mai 2017 : Atelier compostage.

7, 8 et 9 juillet 2017 : Construction de la serre.

11, 12 et 13 août 2017 : Construction du tracto’ poules et réalisation de la mare naturelle.

4 novembre 2017 : Atelier culture de champignons maison.

5 Novembre 2017 : Atelier niches et nichoirs en matériaux naturels.

Les autres ateliers, chantiers et formations de Permabiose, ici.